Alerte

đ—Łđ—źđ˜đ—żđ—¶đ—șđ—Œđ—¶đ—»đ—Č đ—°đ—¶đ˜ƒđ—¶đ—č

𝗟đ—Č đ—°đ—”đ—źÌ‚đ˜đ—Č𝗼𝘂 đ—±đ—Č 𝗚𝘂đ—Čđ—żđ—żđ—źđ—»đ—±

Datant du XVIIe siĂšcle, l'ancien chĂąteau clos de murs et possĂ©dait huit avenues plantĂ©es de bois de haute futaie ; c'Ă©tait un majestueux Ă©difice dotĂ© d’un parc de 125 ha dont les jardins auraient Ă©tĂ© dessinĂ©s par Le NĂŽtre. 

Le chùteau de l'époque est pillé par le brigand La Fontenelle. Le chùteau avait été construit en deux étapes :

  • la partie la plus ancienne, dont il ne reste que la façade arriĂšre, date du XVII-XVIIIĂšme siĂšcle, alors que la partie la plus rĂ©cente date de 1890.
  • La façade principale est Ă  3 Ă©tages. La fenĂȘtre au second Ă©tage est surmontĂ©e d'un cartouche en pierre sculptĂ©e aux initiales de Martin MĂ©tairie Toupet. Sur la droite se trouve une fine tourelle Ă  cul de lampe. A l'angle gauche de la façade se trouve une poivriĂšre Ă  cul de lampe.
  • A l'origine, la façade arriĂšre comportait deux tours (une tour Ă  cinq pans et une tour ronde). La partie datant de 1895 vient s'appuyer sur la tour ronde.
  • Un porche ornĂ© de huit niches pour statuettes donne accĂšs Ă  ce qui fut la chapelle d'origine.
  • On y trouve un pigeonnier (intĂ©grĂ© dans les communs) datant de Louis XIII et qui compte 1300 boulins. Le pigeonnier est agrĂ©mentĂ© d'une fontaine Ă  six niveaux.
  • Trois stalles et quatre boxes ayant servi d'abri pour les cochers sont toujours visibles. Le domaine de Guerrand est entourĂ© de 4 km de murs.
  • On y trouve aussi les ruines d'un ancien four Ă  pain et d'une fontaine.
  • L'ancienne orangerie du chĂąteau (XIXĂšme siĂšcle) a Ă©tĂ© transformĂ©e en manoir (manoir Swiney), dĂ©truit en 1969 par son propriĂ©taire.

L'ancien chĂąteau avait Ă©tĂ© remplacĂ© par une construction nouvelle vers 1830, laquelle est dĂ©sormais en ruines (seuls les murs subsistent) aprĂšs un incendie survenu dans la nuit du 31 dĂ©cembre 1939.

𝗟đ—Č đ—°đ—”đ—źÌ‚đ˜đ—Č𝗼𝘂 đ—±đ—Č đ—šđ—Œđ—źđ˜€đ—șđ—Čđ—čđ—Ÿđ˜‚đ—¶đ—»

Il est construit dans la deuxiĂšme moitiĂ© du XIXe siĂšcle Ă  la place de l'ancien manoir. C'est aujourd'hui une propriĂ©tĂ© privĂ©e, il ne se visite pas.

La mairie

Ancien hÎpital fondé par le testament de Vincent du Parc de Locmaria, le bùtiment date de 1699.