Alerte

Les dĂŠchets spĂŠcifiques

𝙁𝙖𝙞𝙨𝙤𝙣𝙨 𝙚𝙣𝙨𝙚𝙢𝙗𝙡𝙚 𝙙𝙚 𝙘𝙚 𝙜𝙚𝙨𝙩𝙚 𝙧𝙚𝙨𝙥𝙤𝙣𝙨𝙖𝙗𝙡𝙚 𝙪𝙣 𝙧𝙚́𝙛𝙡𝙚𝙭𝙚 !

Ci-dessous les dĂŠchets interdits pour votre poubelle !

Les piles, les batteries ou les ampoules :

vous pouvez les recycler via des filières spÊcialisÊes. Il existe Êgalement de nombreux points de collecte dans les supermarchÊs.

Retrouvez ici ☛ les points de collecte de recyclage des piles

Les mĂŠdicaments pĂŠrimĂŠs :

ils doivent être rapportÊs en pharmacie, ils sont ensuite redirigÊs vers une filière de destruction spÊcialisÊe.

Après leur collecte, l’éco-organisme Cyclamed se chargera de les collecter puis les valoriser.

Les déchets d’équipements électroniques : il existe des filières dédiées pour ce type de déchet. Vous pouvez les ramener à un distributeur qui sera dans l’obligation de récupérer votre ancien appareil. Vous pouvez également en faire don à une association, le déposer dans une déchetterie ou dans des points collectes prévus à cet effet. Certains opérateurs mobiles récupèrent en boutique votre ancien téléphone pour le reconditionner. Retrouvez ici ☛ Le recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques à Morlaix

Les huiles alimentaires : elles peuvent ĂŞtre jetĂŠes dans votre poubelle ordinaire en très petite quantitĂŠ. L’huile alimentaire prĂŠsente deux inconvĂŠnients majeurs : elle bouche les canalisations et perturbe le retraitement des eaux usĂŠes dans les stations d’épuration. C'est pourquoi, il est prĂŠfĂŠrable de les dĂŠposer dans des points de collecte spĂŠcialisĂŠs. ☛ DĂŠchèterie de Lanmeur

Les huiles de moteurs et autres huiles de vidange : vous pouvez les jeter dans des points de collecte spĂŠcifiques ou bien chez un garagiste. ☛  DĂŠchèterie de Lanmeur

Les pneus : Depuis 2003, une directive europĂŠenne interdit la mise en dĂŠcharge des pneus entiers. Cela signifie que les dĂŠchetteries ne les acceptent plus.
Ce n’est pas une raison suffisante pour baisser et les bras et vouloir les abandonner dans la nature ou les brûler dans votre jardin au printemps. D'autres moyens, à votre portée, existent.

Les professionnels soumis à l’obligation de reprendre vos anciens pneus sont :

  • Les producteurs ou importateurs de pneumatiques, responsables sur le plan technique et financier du traitement des pneus usagĂŠs.
  • Les distributeurs (garages, centres autos, etc.) doivent assurer une reprise gratuite des pneus qu'ils ont changĂŠs. Ils sont chargĂŠs de les stocker avant de les remettre aux collecteurs de la filière.
  • Les collecteurs doivent se charger du ramassage, du regroupement, du tri ou du transport des dĂŠchets jusqu'aux installations de traitement.
  • Les exploitants d'installation de traitement qui s'occupent des diverses mĂŠthodes de valorisation allant du recyclage Ă  la valorisation ĂŠnergĂŠtique en passant par leur utilisation pour les travaux publics.

𝙀𝙣 𝙙𝙚́𝙥𝙤𝙨𝙖𝙣𝙩 𝙫𝙤𝙨 𝙙𝙚́𝙘𝙝𝙚𝙩𝙨 𝙖𝙪 𝙗𝙤𝙣 𝙚𝙣𝙙𝙧𝙤𝙞𝙩, 𝙫𝙤𝙪𝙨 𝙘𝙤𝙣𝙩𝙧𝙞𝙗𝙪𝙚𝙯 𝙖̀ 𝙡𝙖 𝙥𝙧𝙤𝙩𝙚𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙙𝙚 𝙡'𝙚𝙣𝙫𝙞𝙧𝙤𝙣𝙣𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩.

𝙑𝙤𝙪𝙨 𝙘𝙤𝙣𝙩𝙧𝙞𝙗𝙪𝙚𝙯 𝙚́𝙜𝙖𝙡𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙖𝙪 𝙗𝙤𝙣 𝙛𝙤𝙣𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣𝙣𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙙𝙚 𝙫𝙤𝙨 𝙞𝙣𝙨𝙩𝙖𝙡𝙡𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙨 𝙢𝙪𝙣𝙞𝙘𝙞𝙥𝙖𝙡𝙚𝙨 𝙖𝙞𝙣𝙨𝙞 𝙦𝙪'𝙖̀ 𝙡𝙖 𝙨𝙚́𝙘𝙪𝙧𝙞𝙩𝙚́ 𝙙𝙚𝙨 𝙚𝙢𝙥𝙡𝙤𝙮𝙚́𝙨 𝙦𝙪𝙞 𝙮 𝙩𝙧𝙖𝙫𝙖𝙞𝙡𝙡𝙚𝙣𝙩.